Musique et danse bretonne

La musique et la danse bretonne sont souvent indissociables lorsqu’elles sont traditionnelles. En effet, la musique traditionnelle bretonne utilise des instruments de musique bretons d’origine celtique particulièrement appréciés par les bagadoù ou bien lors des fest-noz où toutes les générations se réunissent pour danser et se divertir.

 

Musique bretonne

La musique bretonne peut se catégoriser en deux grandes familles différentes mais qui ne s’opposent pas forcément, loin de là !

 

  • La musique traditionnelle bretonne avec biniou et bombarde, a connu un énorme regain d’intérêt à partir des années 1950 qui ne cesse de croître avec le développement des fest-noz et des bagadoù, ces orchestres traditionnels bretons. Un bagad s’organise en “pupitres” généralement composés d’au moins deux caisses claires en percussions qui accompagnent les binious et les bombardes. D’autres instruments peuvent venir en complément comme les accordéons, vieille et autres Treujenn-gaol

  • La musique actuelle et ses groupes emblématiques modernisent ou s’inspirent de la musique celtique bretonne bien différente des musiques populaires des autres régions de France. Alan Stivell a bien entendu initié la musique revival celtique dans les années 1970 et de nombreux autres groupes ont suivis de Tri Yann à Nolwenn Leroy en passant par Matmatah et Soldat Louis. Il est rare de voir un groupe de musique breton sans assumer ses racines celtes.

 

Danse bretonne

La chanson bretonne et sa musique ont pour but principal de divertir et de faire danser. Il est inimaginable de concevoir un fest-noz uniquement musical sans personne pour danser. La danse bretonne est très ritualisée selon celle que vous choisissez. Car oui, il existe près d’une quarantaine de danses bretonnes différentes avec des styles différents selon que l’on se trouve en Haute ou en Basse Bretagne.

 

  • Les rondes et chaînes sont les danses les plus réputées en Bretagne. Les variantes existent selon les différents types de pas utilisés dans tel ou tel pays. Par exemple, l’An Dro est spécifique au pays vannetais alors que le rond de Loudéac se pratique dans le pays du même nom. Les gavottes de tous types se dansent au travers de la Bretagne et chaque danse contribuent au renforcement de l’appartenance au pays breton.

  • Les danses de couples comme la mazurka ou la scottish

  • Les double front avec la Dans Leon et la Dans Treger

  • Les danses de cortège telles l’Aéroplane ou la Kas a-barh

  • Les quadrettes (avec deux couples)


Tri Yann est l'un des groupes de musique celtique les plus connus en France. …
Krêposuk, dit aussi Krepo pour évincer les fans du film des Bronzés, est un…
Bien que leur nom soit celui de Merlin L'Enchanteur en Breton, le succès de…
Groupe de rock et de folk fondé en 1995 dans un bar brestois, Matmatah est né…
Groupe originaire de Quimper créé en 1992, les RED CARDELL sont des…
Qui n’a jamais chantonné Du rhum des femmes ? Cette chanson qui a lancé la…
Ar Re Yaouank (les très jeunes frères en breton) est le nom d'un groupe de…
Dans les années soixante, Dan Ar Braz se produit en chantant des classiques du…
Contenus sponsorisés