Les meilleurs whiskys bretons et distilleries de Bretagne

Les meilleurs whiskys bretons et distilleries de Bretagne

La Bretagne est devenue une région productrice de whiskys de grande qualité, à l’instar de ses cousines celtique et gaélique : l’Irlande et l’Écosse. En France, les whiskys bretons se classent clairement parmi les tout meilleurs et vous ne souhaitez absolument pas passer à côté d’une si belle découverte ! Nous avons voulu vous faciliter la tâche en vous exposant les meilleurs whiskys bretons ainsi que leur distilleries qui ont chacune leur particularité.

Publié le 13/10/2020
A- A+

Parmi les chouchens, hydromels, cidres et autres bières bretonnes, le whisky s’impose peu à peu comme un réel produit de la région Bretagne qui fait honneur à cette catégorie de spiritueux originaire des pays celtiques : l’Irlande et l’Écosse. Une parfaite idée cadeau pour vos amis amateurs de whisky (ou de Bretagne) ! 

Le whisky breton Eddu

La distillerie des Menhirs fabrique ce whisky 100% breton à partir de blé noir : le sarrasin. Le nom « Eddu » signifie « blé noir » en langue bretonne et fut donné par son créateur Guy Le Lay qui a réussi l’exploit de marier les arômes naturels de la plante avec son whisky. Si cette entreprise familiale s’est distinguée dans la pomme en distillant du cidre depuis les années 1920, puis du pommeau de Bretagne dès 1986, c’est bien en 1996 que le pas vers l’eau-de-vie est effectué. Depuis 2002 l’Eddu Silver reste un des best-sellers de la distillerie des Menhirs en termes de whisky. 

Le whisky breton Armorik

La distillerie Warenghem fabrique ce whisky de renom et pousse la qualité sur le curseur maximal. Avec des céréales issues de l’agriculture biologique bretonne, les whiskys Armorik sont principalement des single malt qui se caractérisent par l’utilisation d’orge maltée et représentés par trois produits-stars :

  • Armorik Double Maturation, élevé en fut de chêne breton puis en sherry (Xéres)

  • Armorik Classic, élevé en fût de bourbon

  • Armorik Sherry Cask, élevée uniquement en fût de sherry

en 1998, les whiskys Armorik sont les premiers single malt de Bretagne et de France et sont devenus les moteurs de la distillerie. Le Double Maturation a reçu en 2013 le prix du meilleur single malt d’Europe aux World Whiskies Awards et propulsé la distillerie à l'international. À noter, le whisky Galleg blended (« France » en breton) est également distillé chez Warenghem à un prix abordable. L’occasion de goûter à la qualité de la distillerie sur une autre gamme !

Quelles sont les autres distilleries de whisky en Bretagne ?

Les distilleries Wareghem et du Menhir sont les deux grands fabricants de whisky breton mais il existe d’autres acteurs du milieu. Par exemple, l’affineur et distilleur Naguelann vend et fait déguster ses whiskies dans son bar dédié, le  « Ar Koad », à Saint-Malo. Non loin de Ploërmel et de la forêt de Brocéliande, la brasserie Lancelot et sa distillerie de la Mine d’Or se sont lancés en 2017 dans la distillation d’un single malt qui sera disponible entre 2020 et 2021. Parmi son large choix de spiritueux bretons, la liquoristerie Fisselier vend son whisky breton pur malt (blended) : la Gwenroc. La distillerie de la Roche aux Fées, gérée par la brasserie Sainte-Colombe en Ille-et-Vilaine, brasse, distille, fermente vieilli et vend son whisky breton depuis plusieurs années.

Qu’est-ce qu’un whisky breton ?

C’est une indication géographique protégée (IGP) mise en place en 2015 par l’INAO afin garantir l’origine et la qualité du whisky breton. La Fédération de Whisky de Bretagne rassemble tous les producteurs précédemment cités et vise à faire respecter le cahier des charges de l’IGP :

« Il [le whisky breton] doit ainsi avoir été brassé (avec une eau puisée sur le territoire breton), fermenté, distillé, et vieilli en Bretagne. Il titre à 40% minimum et séjourne au minimum 3 ans dans des fûts de chêne. L’orge maltée, le blé noir, l’épeautre, le maïs, le seigle ou encore le blé peuvent être utilisés dans son élaboration. »

En 2015, La Celtic Whisky Compagnie s’est vue retirer le droit de qualifier ses whiskys de « breton » car ils ne répondaient pas aux normes industrielles imposées par l’IGP. Pourtant, sa méthode de production entièrement artisanale, son embouteillement à 46° sans filtration à froid et sa coloration naturelle avaient permis à son single malt Glann ar Mor de remporter de très nombreux prix et d’être considéré comme un « monstre sacré » du whisky en France et à la Kornog d’être classée « exceptionnel » par la Whisky Bible. En 2020, les artisans Jean et Martine Donnay quittent la Bretagne pour changer de vie et se reconvertir dans le gin dans le sud de la France.

Verre de whisky breton sur une table en bois. La bouteille de whisky se tient sur le côté

Quel est le meilleur whisky breton ?

C’est l’Armorik 10 ans d’âge qui est le meilleur whisky single malt de Bretagne mais également de France. Il s’agit d’une édition limitée mise en vente à partir de 2019 par la distillerie Warenghem qui s’est vue décerner ce prix par les World Whiskies Awards 2020.

Les whiskys Armorik ont également remportés les prix du meilleur Blended français avec l’Armorik Breizh Whisky ainsi que le meilleur single cask single malt français avec l’Armorik Single Cask LMDW Pineu des Charentes.

L’Eddu Broceliande est le whisky ayant remporté le prix du meilleur grain français (et donc breton !)

 

Acheter le meilleur whisky breton 2020
 
 
L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération

Contactez les distilleries pour effectuer une visite ou bien pour passer commande.

Distillerie des Menhirs
https://www.distillerie.bzh
02 98 94 23 68
7 Hent Saint Philibert
29700 Plomelin

 

Distillerie Warenghem
https://distillerie-warenghem.bzh/
02 96 37 00 08
info@distillerie-warenghem.com/
Route de Guingamp, Boutill
22300 Lannion

Contenus sponsorisés