Alcool breton - les meilleures boissons avec modération

Alcool breton - les meilleures boissons avec modération

En Bretagne, les alcools constituent tout un pan de la gastronomie bretonne. Utilisés dans les recettes et bien souvent à l’heure de l’apéro, l’alcool breton se décline sous plusieurs catégories, souvent bien connues des touristes, mais parfois inattendues. Retrouvez ici, l’inventaire des alcools bretons forts (et moins forts) fabriqués dans notre belle région.

Publié le 09/04/2021
Modifié le 21/04/2021
A- A+
Les meilleurs alcools bretons

La bière bretonne

Un grand classique des terrasses et appréciée chez toutes les générations de plus de 18 ans, la bière bretonne connaît un envol et se fraye un chemin parmi ses aînées belges, allemandes et des Flandres françaises. Le développement des microbrasseries en Bretagne encourage la multiplication des saveurs et des bières artisanales qui conviendront à votre palais. Blonde ou brune, ambrée ou triple, découvrez quelle est la meilleure bière bretonne dans chaque typologie.

Quelle est la meilleure bière bretonne ?

Le whisky breton

Distillerie de whisky breton, un alcool breton fort

Le whisky n’est plus un alcool réservé à l’Écosse et l’Irlande, les cousines celtes et gaélique de la Bretagne. Depuis quelques dizaines d’années désormais, le whisky breton se fait une petite place dans la jungle des spiritueux mondiaux. Les distilleries des Menhirs et Warenghem ont saisi l’opportunité qui se présentait à eux avec succès et commercialisent les prestigieux whiskys Eddu et Armorik. Le whisky breton est une IGP depuis 2015 afin de garantir l’origine de sa distillation.

Quel est le meilleur whisky breton ?

Le pommeau de Bretagne

Le pommeau de Bretagne, un alcool breton parfait pour les entrées, fromages et desserts

Le pommeau de Bretagne est une AOP depuis 1997 et concerne une aire géographique comprenant 372 communes réparties sur les 5 départements historiques de la Bretagne (Loire-Atlantique comprise). Le pommeau est issu d’un mutage entre un jus de pomme à cidre caractéristique de l’Ouest de la France et un lambig, la fameuse eau-de-vie de cidre. À hauteur de 16 % à 18 % vol, le pommeau de Bretagne accompagne parfaitement les entrées, fromages et desserts à base de pomme. Découvrez notre recette de pommeau avec sa variante au calvados.

Recette de pommeau breton

Le pastis breton

Le Brastis, un pastis breton

Eh oui ! Ça existe ! Connu sous le nom de « Brastis », contraction de Breizh et de Pastis, le pastis breton a vite créé le buzz lors de son lancement en 2019. La Maison Jouffe brise les codes en s’appropriant un alcool méditerranéen aux arômes anisés et en y ajoutant la touche bretonne qui lui manquait. La qualité du Brastis n’est plus à démontrer : sa puissance florale et la pointe de réglisse en fin de bouche tient la dragée haute à ses aînés. C’est donc un grand oui pour le pastis breton !

Où acheter du pastis breton ?

Le lambig : l’alcool breton de pomme

Lambig fraîchement distillé avant la mise en fût de chêne - Distillerie du Plessis du Manoir du Kinkis à Quimper, dans le Finistère

En Bretagne, l’eau-de-vie de cidre est communément appelée « lambig ». Plus court et simple à prononcer, le lambig est la traduction bretonne de l’alambic, l’outil dont il est extrait. Le lambig est donc une eau-de-vie issue de la distillation du cidre. Le distillat est ensuite coupé à l’eau afin de passer sa teneur en alcool de 70 % à 40 % vol. Également appelé gwinardant, lagout ou odivi (eau-de-vie), le lambig peut s’élever en fut de chêne et devenir une Fine Bretagne protégée par une AOP. 

Tout savoir sur le lambig breton

Le cidre breton

Servi à la bolée, le cidre breton est la boisson alcoolisée qui accompagne le plus fréquemment les plats typiques de la Bretagne : galettes au sarrasin, crêpe bretonne… Différentes variétés de cidres sont protégées par plusieurs labels les protégeant des faux cidres bretons. Vous retrouverez ainsi le cidre de Cornouaille, doré, mousseux et produit dans le pays de Quimper, mais également des cidres utilisant la variété de pommes Guillevic, propre au golfe du Morbihan.

Le chouchen : l’alcool breton par excellence

L'alcool breton par excellence : le chouchen

Autrefois appelé « souchen », le chouchen est l’alcool breton par excellence, le plus connu et réputé. Cette boisson bretonne alcoolisée liquoreuse à la couleur ambrée est obtenue par la fermentation du miel dans l’eau. Nommé « chamillard » en Haute Bretagne, le chouchen possède un degré d’alcool allant de 12° à 15°. Si la production d’hydromel s’effectue depuis l’Antiquité par les Celtes, le nom de chouchen est finalement très récent : au début du 20ᵉ siècle. La principale différence avec l’hydromel ? L’utilisation de levures de pommes et non de miel...

 

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.

Contenus sponsorisés