Guingamp, au cœur de l'Argoat

Guingamp, au cœur de l'Argoat

En pays de l'Argoat, Guingamp, cité d'art de Bretagne, possède une grande richesse historique et architecturale. Ville sportive grâce à son équipe de football évoluant au niveau national, c'est également un haut-lieu de la culture bretonne, célébrée chaque année par le festival de la Saint-Loup.

Guingamp fut fondée au Xe siècle autour d'une motte féodale dominant la vallée du Trieux.

Des trois châteaux érigés successivement jusqu'au XVe siècle, il ne reste que trois tours arasées à la hauteur des remparts depuis 1626, sur l'ordre de Richelieu.

La place du Centre, aménagée au XVIIIe siècle, s'orne d'une belle fontaine de style Renaissance : la Plomée qui tire son nom de ses deux vasques de plomb. Maisons à pans de bois ou recouvertes d'ardoise, belles demeures de pierre, cinq siècles d'urbanisme ont donné son charme au centre-ville. Au n° 6 de la rue Notre-Dame se remarque la maison dite de la 'Duchesse Anne' (XVIe) arborant une élégante tourelle.

L'ancien monastère des Augustines (1699-1709), autrefois en charge de l'hôpital, accueille aujourd'hui l'hôtel de ville. Au centre, l'ancienne chapelle à la façade baroque sert de salle d'expositions et porte le nom d'espace François-Mitterrand.

Belle romane...

La basilique Notre-Dame de Bon-Secours est le plus bel édifice de la ville. Elle fut bâtie au XIIIe siècle dans le style gothique, succédant à une construction romane dont on conserva la croisée du transept. Elle fut agrandie au XVe sous l'impulsion de Pierre, comte de Guingamp. Le porche nord se pare de la statue de la Vierge Noire qui attire le premier samedi de juillet une foule de pèlerins pour son pardon.

Deux circuits disponibles à l'office de tourisme permettent d'apprécier la richesse du patrimoine de la cité. Le Trieux, qui traverse la ville, offre le charme de ses méandres. Une promenade de trois kilomètres débute route de Bourbriac, près du centre Leclerc. De plus longues randonnées sont également possibles dans la belle vallée boisée. Renseignez-vous au Pays d'accueil (tél. 02.96.43.44.43) ou à l'office de tourisme. Le Trieux se découvre également en canoë-kayak, au moulin de la ville (tél. 02.96.44.39.49)

Cinéma, médiathèque, piscine, tennis, pêche, balades pédestres, équestres ou VTT : les loisirs ne manquent pas.

Contenus sponsorisés