Quintin, petite cité médiévale

Quintin, petite cité médiévale

Quintin est une charmante cité de caractère, à dix minutes de Saint-Brieuc. Son château, ses maisons moyenâgeuses et son étang composent un cadre idéal pour une balade.

Publié le 05/10/2018
A- A+

Quintin s'est essentiellement enrichie lors de la grande époque des toiles de lin dites 'de Bretagne'. Toute l'architecture de Quintin rappelle son passé d'ancienne ville close et d'ancienne cité de tisserands. Ne manquez pas de partir de la place 1830 pour un petit circuit dans le vieux Quintin.

Le château, fondé à l'origine au XIIIe siècle par Alain de Penthièvre, fut reconstruit aux XVIIe et XVIIIe siècles. Sa belle façade se mire dans le lac. Ouvert au public, il abrite de remarquables collections et accueille des expositions à thème tous les ans.

De belles demeures

La visite commentée permet d'admirer des pièces superbement rénovées et meublées. La cuisine renferme un imposant potager (un fourneau en granit-tél. 02.96.74.94.79-).

La basilique Notre-Dame de Délivrance (1887) fait toujours l'objet d'un grand pardon le deuxième dimanche de mai. Elle recèle une importante relique : un morceau de la ceinture de Notre-Dame, rapportée de Terre-Sainte par le seigneur de Quintin : Geoffroy Botrel, en 1250.

L'office de tourisme, une belle maison à pans de bois, arbore la figure grimaçante du 'bonhomme de Quintin'. La pierre des Bannis, à l'angle de la place 1830, rappelle qu'on y faisait autrefois les annonces de la ville.

Admirez les deux tours de La Porte Neuve, rue du Vau-de-Gouët : l'une est toujours coiffée, l'autre décoiffée. De jolies demeures à colombages se contemplent par ailleurs dans la Grand-Rue. Notez la présence de statues de la Vierge sur les façades. Continuez la promenade par les places du Martray et de la République, les rues au Lin, Notre-Dame et Saint-Thuriau.

Musée des toiles

Le Musée-atelier des toiles de Quintin, rue des Douves, rappelle qu'au XVIIIe siècle la ville abritait près de 500 tisserands. Métiers à tisser, bobines, rouets : on peut admirer ici tout le matériel nécessaire au tissage.

Ne manquez pas de vous promener dans le bois de la Perche. Vous pourrez y contempler le ruisseau du Gouët serpentant entre de beaux chaos granitiques. Le site distille un charme bucolique à souhait. Le tracé du sentier est disponible à l'office de tourisme.

Les pêcheurs trouveront leur bonheur dans le Gouët et dans l'étang de Quintin. Ils devront néanmoins partager ce dernier avec les amateurs de canoës-kayaks.

Rechercher un hébergement à proximité
Contenus sponsorisés