Dinan, un patrimoine architectural exceptionnel

Dinan, un patrimoine architectural exceptionnel

Classée ville d'art et d'histoire, Dinan conserve un magnifique patrimoine architectural préservé. Une ambiance médiévale qui bénéficie en outre du cadre remarquable des bords de la Rance.

Il est impossible de se promener dans Dinan sans en saisir l'atmosphère particulière et sans plonger quelques siècles en arrière. De belles maisons à colombages parent de leurs pans de bois un lacis de ruelles pavées. Dans la rue de l'Horloge, outre l'Office de tourisme (1559), vous découvrirez la maison du Gisant (XVIIe) puis, un peu plus loin, la tour de l'Horloge (fin XVe), à laquelle on accède par un petit passage sur la gauche. C'est le beffroi de la ville. Il est possible de monter à son sommet. Dans la rue de l'Apport se remarquent des maisons dites à ' porche ' et à 'vitrine '.

Sur la place Saint-Sauveur se dresse la basilique (XIIe, XVe, XVIe) de style romano-byzantin. Admirez en détail son beau portail roman. A l'intérieur, vous noterez aussi la présence du tombeau de Du Guesclin, renfermant le cœur du célèbre connétable. Derrière, le jardin anglais permet de jouir d'un superbe panorama sur la Rance.

De nombreux remparts

De là, vous pouvez accéder au chemin de ronde. C'est l'occasion de contempler ces impressionnants remparts s'étendant sur trois kilomètres, les plus longs de Bretagne. La rue du Jerzual et celle du Petit Fort permettent de gagner le port. Particulièrement pentues, elles comptent parmi les plus belles et les plus pittoresques de la ville avec leurs boutiques des XVIe et XVIIe siècles, où logent aujourd'hui de nombreux artisans.

Les places des Cordeliers et des Merciers méritent également une halte prolongée. Là, la maison de la Mère Pourcel (fin XVe) a conservé son escalier à vis. Un petit détour s'impose par ailleurs jusqu'à l'église Saint-Malo, édifiée dans le style flamboyant du XVe au XIXe siècle.

Place forte...

Le château, fortifié au XVIe siècle par le duc de Mercoeur, se compose d'un magnifique donjon du XIVe, de la porte du Guichet (XIIIe) et de la tour de Coëquen (XVe). A l'intérieur, le Musée d'art et d'histoire du Château de Dinan rappelle l'histoire de la ville. On y admire, entre autres, costumes, mobiliers, ainsi que la salle des Gisants (tél. 02.96.39.45.20). Le musée du rail dinannais est un autre but de promenade (tél. 02.96.39.81.33), de même que la maison d'artiste de la Grande Vigne, demeure d'Yvonne Jeanne-Haffen (1895-1993), élève de Mathurin Méheut (tél. 02.96.87.90.80).

Le port de plaisance et ses chemins de halage offrent aussi un cadre plaisant pour les balades à pied.