Le jardin du Thabor – Rennes

Le jardin du Thabor – Rennes

Sortie familiale idéale, lieu de délassement pour de nombreux étudiants, de rencontre pour les amoureux, le Thabor est à lui seul une promesse de sérénité. Ce qui fut autrefois un verger monastique, hors la ville, forme aujourd'hui un vaste poumon vert au cœur d’une métropole qui a beaucoup grandi. Sur un tertre dominant la cité, que les religieux appellent Thabor en référence au mont de la Bible, les bénédictins de l’abbaye Saint-Melaine y cultivaient pour leur subsistance.

À la fin du XIXe siècle, les frères Bühler y dessinent un jardin à la française, un jardin botanique, un jardin à l’anglaise et une fameuse roseraie. De l’orangerie à la cascade, des serres au kiosque à musique, de l’Enfer au jardin des Catherinettes, le visiteur-explorateur a de quoi se perdre dans l’agréable labyrinthe.     

À la belle saison, les lève-tôt amoureux de solitude,  profitent du jardin dès 7 h 30. Ensuite, les allées s’animent. En retrait de la rumeur citadine, les Rennais peuvent aussi assister, chaque printemps, aux spectacles de Mythos (festival du conte et de la parole), se régaler de culture bretonne les mercredis de juillet, prendre part aux désormais célèbres Tombées de la nuit.

Accès par six entrées (dont la place Saint-Melaine) Ouvert durant l’été de 7 h 30 à 20 h 30

Extrait du hors-série Les 100 merveilles de la Bretagne (été 2017)

Rechercher un hébergement à proximité
À découvrir aussi : Les Incontournables de Bretagne Magazine
Annick Fleitour
Annick Fleitour
Annick Fleitour
Annick Fleitour
Annick Fleitour
Annick Fleitour
Annick Fleitour
Annick Fleitour
Contenus sponsorisés