Cézembre, île aux bombes !

Cézembre, île aux bombes !

L'île de Cézembre, dans la baie de Saint-Malo (35) a été de toutes les guerres de par sa position stratégique.

Elle en porte aujourd'hui encore les lourds stigmates, puisque la quasi totalité de ses terres est minée de bombes... L'infime partie sécurisée est par contre très prisée pour sa plage, seule bande de sable de l'Ille-et-Vilaine exposée plein Sud.

L'île des Corsaires, l'île interdite...

Cézembre a un passé chargé d'histoires qui lui a valu tous les noms et toutes les rumeurs. Habité dès la préhistoire, ce grand bout de landes et de rochers situé à quatre kilomètres des remparts de Saint-Malo a une vue panoramique unique sur la Baie, de Cancale au Cap Fréhel.

Vauban l'avait bien compris et s'était empressé de le mettre au c?ur de son dispositif de défense face aux Anglais. Si les attaques se sont succédé depuis ses fortifications, c'est à la fin de la Seconde Guerre mondiale que Cézembre a le plus souffert. Occupée par les Allemands, l'île est un lieu stratégique pour empêcher le débarquement.

Les Américains la prennent donc en ligne de mire et multiplient les attaques à la fin du mois d'août 1944.

En quelques jours, ce sont plus de 20.000 bombes et des assauts au napalm qui ravagent cette avancée malouine.

Un rendez-vous d'habitués

Cézembre est l'un des sites les plus touchés d'Europe. Sur ses onze hectares, dix sont classés zone rouge par le ministère de la Défense, propriétaire des lieux.

Des milliers de bombes sont toujours enfouies sous les mauvaises herbes et peuvent exploser au moindre mouvement instable.

Le déminage intégral de l'île est inestimable. On parle de plus d'un million d'euros, mais aucun professionnel ne semble vouloir s'y risquer. Pour l'instant, à peine plus d'un hectare a été dépollué, en attendant de pouvoir faire mieux. Unique espace ouvert au public, il a l'avantage de posséder la seule plage exposée plein sud de la Côte d'Emeraude et une grande paillote où l'on peut se restaurer.

Très fréquentée par les Malouins et bon nombre d'habitués, Cézembre reste un repaire pour tous ceux qui peuvent venir avec leur propre bateau. Bien sûr, il y a quelques navettes qui transportent les touristes en balade, mais rien n'est fait pour rendre l'île facile d'accès. Certains la comparent à un salon privé, réservé aux initiés.

Et c'est vrai que lorsqu'on se promène dans la Vieille ville, impossible de trouver la moindre carte postale de cet étrange endroit. Comme si on touchait à l'intimité de Saint-Malo...

Rechercher un hébergement à proximité
Contenus sponsorisés