Quimper. Tuk Tuk

Quimper. Tuk Tuk
Publié le 18/06/2020
A- A+
Tuktuk Quimper (photo Léa Gaumer)

Ouvert il y a cinq ans, Tuk Tuk n’en finit pas de se voir tresser des lauriers par les amateurs de cuisine thaïe et lao. Pour preuve, la dizaine de gourmands à se voir quotidiennement recalés à l’entrée, faute de place. « On refuse très souvent du monde, explique Maurice, propriétaire des lieux. Il est déjà arrivé que le maire reste devant la porte parce qu’il n’avait pas réservé. » Et de poursuivre en évoquant fièrement ce jour de Saint-Valentin où le restaurant a cumulé 111 couverts et refusé plus de 200 personnes.

Arrivés du Cambodge par avion sanitaire suite à la maladie de leur fille, Maurice et sa compagne Noukeo atterrissent à Quimper en 2012. « Nous avons vendu en urgence tout ce que nous possédions là-bas et avons acheté ce petit truc», raconte le natif du coin. En 2013, le couple, ancien propriétaire de huit restaurants français en Asie, acquiert le garage jouxtant le local et fait passer l’établissement de 19 à 35 places. Depuis, Tuk Tuk ne désemplit pas.

Des produits thaïs et locaux

Dans les assiettes préparées par Noukeo Nanthavong, native du Laos et diplômée de l’École de Latana, on ne trouve que du frais. « Nous recevons chaque semaine des produits commandés à des fournisseurs en Thaïlande. Nous travaillons aussi beaucoup avec des aliments bretons ». En atteste leur plat phare : les gambas et Saint-Jacques fraîches à la sauce thaïe, venues directement de la criée. À la carte, curry jaune, rouge et vert, gingembre et noix de cajou viennent parfumer bœuf, porc, poulet et canard. Le coup de cœur du chef ? La salade de papaye. Pad thaï, laab, cuisses de grenouilles et phô, ces soupes aux pâtes et morceaux de viande, viennent compléter les quelque 90 plats proposés.

« On compte beaucoup d’habitués, mais aussi de nombreuses personnes de passage », souligne le désormais retraité. Outre les Quimpérois, l’ambassadeur et le ministre du Commerce extérieur thaïs ont également pu prendre part à ce voyage gustatif. À la fin de l’année, l’établissement, nommé parmi les cinq meilleurs Thaïs de France, débutera des travaux qui réduiront l’espace dédié à la salle. Mais les déçus laissés sur le pas de la porte pourront toujours se tourner vers la vente à emporter et déguster la cuisine de Noukeo à la maison.

Tuk Tuk

17, rue Sainte-Catherine, 29000 Quimper.

Ouvert du mardi au samedi de 11 h 30 à 14 h et de 18 h 30 à 21 h 30.

Téléphone : 09 81 73 11 97 ou 06 62 46 39 69 

Site internet : restotuktuk

Contenus sponsorisés