Le Sillon de Talbert

Le Sillon de Talbert

À l’ouest de l’archipel de Bréhat, une longue flèche de sable et de galets s’enfonce dans la Manche sur quelques trois kilomètres. Façonné par les assauts de la houle et des courants estuariens du Jaudy et du Trieux, le sillon de Talbert est un surprenant paysage en mouvance perpétuelle, d’une grande beauté et d’une infinie fragilité.

L’extrémité du Sillon se gagne au prix d’une marche parfois inconfortable sur les galets. La progression sur cette terre cernée des deux côtés par les flots procure une étonnante sensation de dépaysement, de solitude progressive, renforcée par l’avancée vers le large qui fait laisser derrière soi le continent et ses vicissitudes.  La basse mer découvre un vaste platier aux innombrables rochers propices à la pêche à pied. Pouponnière de crevettes ou de bigorneaux, ce champ de rochers et de cailloux se révèle aussi un formidable jardin d’algues, récoltées depuis longtemps par les populations littorales. Le site est un éden pour de nombreuses espèces botaniques (chou marin, salicorne, obione...) et d’oiseaux de mer. Veillez à ne troubler ni les sternes ni les gravelots, ces limicoles qui nichent à même le sol. 

La balade peut aussi se faire en kayak. L’îlot d’Olonne, à portée de pagaie, et l’élégante tour en granit du phare des Héaux, haute de 57 mètres, bornent un espace que le couchant embrase. Vers le sud-est, l’archipel de Bréhat déploie ses rivages dentelés aux charmes méditerranéens. La côte de Granit rose incendiée. Grandiose !

Y aller : depuis Paimpol par la D 786, la D 20 puis la D 33

Office de tourisme : 9 Kerantour, 22740 Pleudaniel,  02 96 22 16 45 

Extrait du hors-série Les 100 merveilles de la Bretagne (été 2017)

À découvrir aussi : Les Incontournables de Bretagne Magazine
Annick Fleitour
Annick Fleitour
Annick Fleitour
Annick Fleitour
Annick Fleitour
Annick Fleitour
Annick Fleitour