Ploumanac’h

Ploumanac’h

Il y a trois cents millions d’années, le cœur de la terre a surgi ici, créant sur la portion de littoral qui court de Perros-Guirec à Trébeurden un chaos géologique gigantesque, mêlant les granites rose, orangé et gris. Comme pour racheter le fracas éruptif qui a mis les rochers sens dessus dessous, la nature s’est employée à les sculpter, à les dessiner, puis à adoucir et peaufiner ces amoncellements de rochers, à l’équilibre instable et aux formes évocatrices.

Emmanuel Berthier / CRTB

Le sentier des douaniers de la pointe de Ploumanac’h se faufile de criques en chaos et offre sa symphonie chromatique d’exception. Sur la palette d’un artiste qui peindrait les lieux, il faudra du rose - avec toutes ses nuances pour tenter de capter les variations de couleur de la pierre - et toute la gamme des bleus et des verts pour saisir les eaux, tantôt turquoise tantôt émeraude, et le ciel qui peut offrir un étonnant lapis-lazuli ou un bleu ardoise. Enfin, des jaunes et des mauves pour restituer le tapis végétal, composé d’arméries, de bruyères et d’ajoncs. De l’oratoire Saint-Guirec - où jadis les jeunes filles venaient consulter la statue du saint sur leurs chances de se marier dans l’année - au château néo-médiéval de Costaérès sur son îlot, du phare de Men-Ruz à la Maison du littoral, des villas Belle Époque aux rochers aux noms évocateurs (Napoléon, la Tortue, le Phoque...), tout est harmonieusement rosé. Pas surprenant que Ploumanac’h ait décroché en 2015 le label envié de “ village préféré des Français ”.

Y aller : depuis Lannion par la D 788 et la D 11

Office de tourisme de Perros Guirec : 21, place de l’Hôtel de Ville, 22700 Perros-Guirec, 02 96 23 21 15

Extrait du hors-série Les 100 merveilles de la Bretagne (été 2017)

Rechercher un hébergement à proximité
À découvrir aussi : Les Incontournables de Bretagne Magazine
Annick Fleitour
Annick Fleitour
Annick Fleitour
Annick Fleitour
Annick Fleitour
Annick Fleitour
Annick Fleitour
Contenus sponsorisés