Victor Hugo

Victor Hugo

A voyagé en Bretagne, notamment en Ille-et-Vilaine.

1836. Entre Victor Hugo et la Bretagne, les ans tissent une histoire riche de mer et de femmes, dont la première de toutes, sa mère Sophie, Nantaise d'origine. Et puis Juliette Drouet, pour l'amour de laquelle il quitte sa femme Adèle, en 1833. Juliette est née à Fougères. Dans son sillage, il découvre la Picardie et la Normandie, séjourne à Brest et Nantes puis remonte la Seine en bateau à vapeur du Havre à Elbeuf.

Pour la redescendre l'année suivante et demeurer à Saint-Malo, il embrasse la Manche sans imaginer que, 15 ans plus tard, l'exil fera de lui un habitant de l'archipel. Rien ne prédispose pourtant le jeune Victor à cet appel de la mer.

Un terrien devenu îlien

Le siècle a deux ans quand l'enfant naît à Besançon par une froide nuit de février. Loin dans les terres. Ses amours avec Adèle l'éloignent en 1820 des Feuillantines, où il a grandi, année faste puisqu'il publie aussi sa première oeuvre, Bug-Jargal.

Jersey puis Guernesey accueillent le député déchu pour un face-à-face avec l'océan appelé à durer près de 20 ans. Un asile d'une prodigieuse richesse car seul l'océan est à la mesure -ou à la démesure- de l'oeuvre de Hugo, un jour poète, dramaturge ou romancier, le lendemain plasticien, homme politique toujours.

C'est le temps des expériences graphiques, des recherches spirites, des grands recueils poétiques. Saisir l'insaisissable, exprimer l'humanité, donner du sens aux choses et combattre la bêtise composent la trame d'une oeuvre unique, immense, où le génie imprime sa marque : « Il y a des hommes océan » pense-t-il, à l'instar de Shakespeare. « Ces ondes, ce flux et ce reflux, ce va-et-vient terrible, ce bruit de tous les souffles, ces noirceurs et ces transparences, ces végétations propres au gouffre, cette démagogie des nuées en plein ouragan, ces aigles dans l'écume (....), tout cela peut être dans un esprit, et alors cet esprit s'appelle génie ».

Victor Hugo est de ceux-là.

Rechercher un hébergement à proximité
À découvrir aussi : La littérature bretonne
Contenus sponsorisés